Aura 90 oct 2016 006

Aura 90 oct 2016 003

 

 

— Carine-Laure, voici quelques heures, tu promotionnais Le Spantole et à présent, te voilà brandissant Aura 90 !

— Oui, quand je participe à un évènement, une publication dans une revue, un interview pour www.actutv-net.com, bref, n’importe quelle actualité dans laquelle mon nom est cité, il est évident que je promotionne et partage. C’est, me semble-t-il, la moindre des choses !

— Oui…revenons vers cette revue, Aura 90, si tu veux bien.

— Aura, une revue trimestrielle éditée par le Cercle Littéraire Hainuyer Clair de Luth. Nous nous réunissons chaque mois, lisons des textes, invitons d’autres auteurs…Une réunion très sympa, personne ne se prend la tête et les égos sont cachés dessous les tables ! J’aime beaucoup mes amis du Clair de Luth. Et donc chaque trimestre, une revue.

— Il y a un thème ou ce sont des textes libres ?

— Pour Aura, il y a un thème. Cette fois, c’était Qu’est-ce que la poésie. Mais pour la prochaine revue, nous savons que le thème est Remparts.

— Qu’est-ce que la poésie ? C’est un thème qui propose pas mal d’ouvertures…

— Oui, d’où cette diversité dans les textes, c’est très riche tout ça !

— Les noms de quelques auteurs peut-être ?

— Oui, bien sûr. Martine Rouhart, Gérard Lemaire (qui hélas vient de nous quitter), Christian Nerdal, Thierry Thirionnet, Thérèse Larcin, Laurence Amaury (notre ex-présidente), Gisèle Hanneuse (notre présidente depuis peu), Marie-Claire Georges, etc, etc, etc,..

— Carine-Laure, je lis ton texte…Dis-moi, c’est spécial !

— C’est un texte destiné à l’oralité. J’étais très contente et très fière aussi lorsque Gisèle Hanneuse m’a proposé de lire mon texte devant tous nos amis du Clair de Luth. Je ne lis pas bien, je sais, ma voix est cassée et ne porte pas…Mais Eric Delhaie du Box Théâtre m’a dit que lui aussi avait aimé ce texte et du coup, me voilà reboostée pour un temps.

— Tu aimes les compliments ?

— Qui ne les aime pas ? Franchement ?

— C’est un texte destiné à être lu à haute voix. Mais dis-moi, tu fais le tour de la littérature, tu cites Desnos, on devine Apollinaire…

— Oui, c’est un texte écrit comme ça, d’un seul jet, sans presque aucune correction. Cela m’arrive parfois. Alors, lorsque je le relis, j’ai l’impression de le découvrir, ce texte, c’est très troublant. Ce sont les mystères de la création ! J'invite les lecteurs de bons textes à s'intéresser aux revues littéraires! 

— Carine-Laure, pour obtenir cette revue ?

— Un petit mail !

              Clairdeluth@yahoo.fr

— Des projets ?

— Ah je continue la diffusion de cette expo, Migrants. Pour rappel, lors d’une soirée, Ernest Hembersin avait interprété plusieurs de mes textes, un beau moment. Voici le lien :

http://carineldesguin.canalblog.com/archives/2016/10/08/34414700.html

 

Il y a aussi la préparation du Salon du livre de Charleroi, Alchimie du Livre. Pour ce Salon, suis collaboratrice et ce jour-là, je dédicace, il y a donc des préparatifs, diffusions…

http://carineldesguin.canalblog.com/archives/2016/07/20/34102425.html

— Vous avez compris, Carine-Laure a la bougeotte et là, elle corrige des textes pour les différentes revues auxquelles elle participe….Voici le press book de cette aventurière des mots :

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/press-book/32061526.html