C'est le même décor, couverture

En vente ici:

Questionnaire Edilivre, ici:
 
 

Mai 2015 Masciullo RUE BARAKA 048

Mai 2015 Masciullo RUE BARAKA 047

Mai 2015 Masciullo RUE BARAKA 050

Extrait de la préface d'Eric Allard   http://lesbellesphrases.skynetblogs.be/

 

...Il y a de la chanson, de la mélopée dans les histoires de Duras et les présents textes de Carine-Laure Desguin. Ça chante, ça fredonne, ça ritournelle en enfance...

Commentaire de Laurence Amaury  (présidente du cercle littéraire hennuyer Clair de Luth)

(https://www.facebook.com/groups/432056930182996/?fref=ts)

"J'aime beaucoup "C'est le même décor", en particulier la première nouvelle, c'est suggestif, pudique, émouvant. Au départ, on ne sait pas trop ce qu'il en est, on est intrigué, on apprend à petites doses discrètes, tout est dans le non-dit, à la manière de Duras justement. C'est à la fois léger comme l'eau qui roule doucement sur des galets et profond, lourd de sens, ça vous prend à plein coeur. J'aime (dans la 2e) l'idée des mots sculptés et celle que deux inconnus peuvent se connaître en quelques minutes, par intuition. Et bien sûr la phrase "s'il n'y avait ni la mer ni l'amour..." me touche puisque ce sont mes sujets favoris, la mer et l'amour ! La 3e est aussi interpellante que "délicate" et terriblement suggestive (on la trouve trop courte et on a envie d'imaginer tout un roman). Voilà, une première réaction rapide ! Bravo! "

Commentaire de Denis Billamboz: