20180104_195505[1]

Carine-Laure, l’année 2017 s’est terminée avec des poésies que tu as semées par-ci et par là et…

Et l’année 2018 commence par une poésie dans la revue Lichen.

Tu nous expliques tout ça en deux mots ?

Oui en deux mots, je sais que tout le monde n’aime pas la poésie…Tout d’abord dans la revue d’Eric Dubois, Le Capital des mots. Eric Dubois est un poète parisien et il diffuse dans sa revue numérique des textes d’autres auteurs. Voici mes textes publiés en décembre 2017 :

http://www.le-capital-des-mots.fr/2017/12/le-capital-des-mots-carine-laure-desguin.html

Sur le blog Magie poétique, c’est ta première apparition ?

Oui, je connaissais ce blog mais c’est Dierf Dumène qui m’a contactée et m’a demandé quelques textes. J’étais ravie. Dierf Dumène est un auteur haïtien qui a édité plusieurs recueils de nouvelles. Il est aussi secrétaire général d’une association ayant pour but d’accompagner les enfants démunis d’Haïti. C’est un homme généreux. Voici ma salve de textes :

https://magiepoetique.blogspot.be/2017/12/carine-laure-desguin.html#comments

Dis-moi, Carine-laure, ce Dierf Dumène sait parler aux femmes. Il dit que tu as un sourire étoilé…

No  comment, merci !  

Ok, on zappe. Et donc, on disait que 2018 démarrait en fanfare puisque dans le dernier numéro de Lichen, un petit texte de toi…

Oui, en effet, ça démarre fort. Je croyais que Lichen avait refusé mon texte, raison pour laquelle ce texte se lit aussi dans Magie poétique. Mais non…A lire ici :

https://magiepoetique.blogspot.be/2017/12/carine-laure-desguin.html#comments

Un rendez-vous avec tes lecteurs, Carine-Laure ?

Deux rendez-vous ! Je serai en interview le mardi 23 janvier entre 20h et 22h sur les ondes de YouFM, dans l’émission animée par Sylvie Mordang, Les mots niaques.

Et le second rendez-vous : le samedi 3 février au centre culturel de Frameries. Le Box Théâtre lira le texte théâtral Le Transfert.

Ah oui, ce fameux texte absurdo-kafkaïen.

Oui….Toutes les infos dans cet article :

http://carineldesguin.canalblog.com/archives/2018/01/04/36017504.html 

Et bienvenue à tous !