Photo ok reportage des Ombiaux

 

— Carine-Laure, t’en n' as pas marre de ces reportages pour Actutv (www.actu-tv.net)?

— Il paraît que l’équipe choisit exprès les reportages dangereux et qui demandent pas mal d’exercice physique. Soi-disant me remettre en forme, en voilà la raison.

— Tu rigoles ou quoi ?

— J’ai l’air de plaisanter ?

— Avec toi, on ne sait jamais vraiment.

— Non mais là, j’ai l’air vraiment de plaisanter ?

— Les talonnettes en ont encore pris un coup, oh la la les ravages du côté des talonnettes ! Tu transpires à mort, prends un essuie bon dieu, pour essuyer tout ça, ça dégoulines sur mes godasses. Toi, tu te payeras encore un rhume comme la semaine dernière lorsque tu harponnais n’importe quel branchage dans les bois de Jamioulx.

http://carineldesguin.canalblog.com/archives/2017/10/03/35735175.html

— Ne m’en parle plus. J’avais à peine oublié ce foutoir que rebelote, ce matin road movie  dans les ruelles de Thuin. Je n’ai même pas vu les jardins suspendus tellement j’avais le regard rivé vers ces pavés recouverts de feuilles. Humides bien sûr les feuilles puisqu’il venait de pleuvoir.

— Et que s’est-il passé exactement ?

— J’ai eu la mauvaise idée de proposer un reportage au sujet de Maurice des Ombiaux et pan ! me voilà dans les ruelles de Thuin, les jardins suspendus, le cimetière avec ses allées caillouteuses et la descente vers la stèle de ce chantre thudinien, à côté de l’église Notre-Dame D’El vaux , c’était pas triste non plus.

— Il pleuvait ?

— Saint Roch était avec moi, la pluie s’est arrêtée au moment où j’ai mis un bottillon dehors.

— Tu avais l’air quand même intéressée, malgré tout ça.

— Oui, je ne connaissais que très peu le parcours littéraire de Maurice des Ombiaux. Et Benoit Goffin, historien au musée de Mariement, nous a appris des tonnes d’anecdotes au sujet de cet écrivain comment dire, polyvalent, oui c’est ça, polyvalent. Il a écrit des contes, des romans, etc. Nous saurons tout de Maurice des Ombiaux dans Actutv d’octobre, y compris l’orthographe de son nom !

— En stommeling, j’ai visionné la séquence et heu je me trompe peut-être mais il m’a semblé que vous étiez tous les trois en pantoufles. Il y a un rapport entre les pantoufles et Maurice des Ombiaux ?

— Ah ben justement, le secret de polichinelle, ça, c’est un secret de Polichinelle (https://www.facebook.com/Secrets-de-polichinelle-340998346326951/) !

— Ah ? Ce n’est pas ton inscription dans un club de sport ? Comment ? Tu ne le savais pas ? Laurent Dumortier (le boss des éditions Chloé des lys) te paie un abonnement d’un an, histoire de te remettre en forme car il paraît que tu souffles comme un vieux cheval à la fin des reportages…

— Ah ça, première nouvelle. Des bruits de couloir toujours à mon sujet mais que Bob Boutique glisse toutes les deux minutes, oublie sa cam un peu partout, ça, c’est normal si je comprends bien. Ok…Et si on parlait de mon actu, non ?

— Bah, tout le monde la connaît, ton actu, tes activités circulent sur les réseaux à du cent à l’heure. Un p’tit rappel ? Allez, un p’tit rappel pendant que tu reprends ta respiration.

Carine-Laure prépare le 6ème Salon du Livre de Charleroi. Qui aura lieu le dimanche 12 novembre entre 11h et 18h à la bibliothèque Marguerite Yourcenar (place du Perron, 38, à 6030 Marchienne-au-Pont)

Et puis comme d’habitude, elle prépare des textes pour les revues littéraires qu’elles soient numériques ou papier. Ne l’oublions pas, une dernière publication dans un recueil collectif :

http://carineldesguin.canalblog.com/archives/2017/09/28/35718768.html

Son press book? Allez ok mais il n’est toujours pas en ordre :

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/press-book/32061526.html

Ah voilà qu’elle se remet devant son ordi, qu’écrit-elle en ce moment ? Zut, sa casquette gigote, elle relève la tête et dit :

— Cette séquence au sujet de Maurice des Ombiaux passera dans l’émission d’octobre (infos ici : www.actu-tv.net). Merci !