20180719_075217[1]

 

Carine-Laure, Aura 97 vient de sortir. Avec un thème spécifique, comme d’habitude ?

Oui, on attend cette revue trimestrielle avec impatience. À chaque fois, il y a un thème différent. Cette fois il s’agissait d’écrire un thème en écho avec le mot « bord ». Il y a des tas de bords. C’est très vaste. Tellement vaste qu’on pourrait dire qu’on ne voit pas …le bord.

Ce sont des textes poétiques uniquement ?

Pas nécessairement. Le comité reste ouvert à tous les genres littéraires. Pour ma part et je le dis à chaque fois, c’est l’occasion de me frotter à des styles que je n’aborde pas habituellement, je m’essaie, je tâtonne. Cette revue est un petit laboratoire fabuleux. Il y a des textes théâtraux, de la poésie en prose ou en vers. Des nouvelles, aussi. Et c’est très beau, cette diversité.

J’ai lu ton texte , À vendre. Je dois t’avouer que la fin est surprenante et après ce suspens, je t’assure qu’une fois le dernier mot avalé, je me suis accroché à la anse de ma tasse de café. C’est renversant et d’ailleurs j’ai tout renversé, le café, le lait et mon clavier c’est noyé. Ce texte remue !

Chuuuut.

Le texte de la revue 96 relatait le meurtre d’une personne âgée par une aide-soignante en plein burn out. C’était déjà pas drôle. Mais cette fois…

Chuuuut.

Tu as beau me lancer des chuuut et des rechuuuut…Tes textes me déstabilisent.

Alors, c’est réussi. C’est ce que je désire, au final.

Ouais. La revue comprend une cinquantaines de textes, comme à chaque fois. Et pas mal de noms connus. Christian Nerdal, Laurence Amaury, Marie-Claire Georges, etc. Je cite Serge Guérit, il est nouveau dans le Cercle littéraire Clair de Luth et nous lui souhaitons le bienvenue. Merci aussi à Thierry Thirionnet pour la couverture de la revue, un collage.

Coup de cœur pour le texte de Christian Nerdal ! De l’humour noir, un très bon texte.

 

Carine-Laure, des projets ?

Une chose à la fois. Il se passe souvent quelque chose, un évènement ou l’autre. Depuis quelque temps, plusieurs participations pour des livres collectifs, aux éditions Jacques Flament. Voici quelques infos au sujet de L’Encyclopédie improbable, des publications à ne rater sous aucun prétexte !

http://carineldesguin.canalblog.com/archives/2018/02/06/36119582.html

Tu es souvent de la partie chez les collectifs de cette maison d’édition.

Oui, les appels à textes sont variés et c’est un beau challenge. Au final, le texte est sélectionné ou pas. Et puis lorsqu’on constate la qualité des textes sélectionnés et le nom des auteurs, on est heureux de lire son texte dans de telles publications.

Et entretemps, il y a les interviews pour ACTUTV ?

Oui, bien sûr, cette webtélé est à présent citée par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Une belle reconnaissance pour Bob Boutique et l’équipe.

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/videos-realisees-pour-actutv/35397510.html

Carine-Laure, toujours en attente de l’une ou l’autre réponse d’une maison d’édition ?

Exactement ! C’est délicieux, cette attente. Et depuis quelques jours, bonne nouvelle, bingo ! J’en dirai plus dans quelques semaines.

Carine-Laure, les inscriptions sont lancées ?

Ça démarre fort!

C’est donc le septième Salon du Livre de Charleroi ?

Oui, L’Alchimie du Livre. Déjà la septième année !

Au même endroit ?

Bien sûr, château Bilquin de Cartier, place du Perron, 38 à Marchienne-au-Pont, pas question de déménager ce Salon. Le Château comprend des espaces appropriés que nos fidèles auteurs et éditeurs connaissent bien.

Ok, voilà pour les espaces. Et qui peut s’inscrire dans ce Salon, Carine-Laure ?

Tous les éditeurs et tous les auteurs qui désirent présenter et dédicacer leurs œuvres ! Quelle drôle de question…

Dans certains Salons, les auteurs auto-édités ne peuvent s’inscrire…

Au Salon Alchimie du Livre de Charleroi, nous inscrivons tous les auteurs, auto-édités ou pas, aucune restriction.

Bien. Et les inscriptions sont gratuites, c’est vrai ça ?

Oui, c’est gratos. Gratos et gratos pour tous les auteurs et pour tous les éditeurs. D’autres questions ?

On a envie de te poser mille questions…

Alors je continue…Il a y un bar et possibilité d’une petite restauration. Des produits bio.

Un invité d’honneur ?

Oui ! Mais là nous ne lèverons le voile que dans quelques semaines.

Quelqu’un de connu ?

Très !

Quelqu’un ou quelqu’une ?

Quelqu’un ! Quelqu’un de très très connu.

Un indice ?

Non ! Allez, pour le fun…Une conférence de cet auteur, et c’est la foule. La foule !

Ça promet, merci Carine-Laure. A propos, vous êtes une équipe de combien de personnes ? Un Salon, c’est une sérieuse organisation.

Il y a tout d’abord le chef d’orchestre, Serge Budahazi. C’est le bibliothécaire. C’est lui qui coordonne tout ça. Ensuite Carine-Laure, son bras gauche. Carine-Laure réceptionne les inscriptions, répond aux questions, s’occupe de la communication. N’oublions pas quelques personnes pour distribuer les catalogues, il y a Renée qui s’occupe de la bouquinerie, Jérémy qui s’activera dans son labo…et puis quelques autres.

On a tout dit ?

Oh non, encore plein de choses à dire. Voici pour info un lien vers le Salon 2017 :

http://carineldesguin.canalblog.com/archives/2017/06/20/35402529.html

Pour les inscriptions au Salon du Livre de Charleroi « Alchimie du Livre » qui aura lieu le dimanche 9 décembre 2018, merci d’adresser votre demande à l’une de ces deux adresse et aussi de prendre connaissance du règlement…

carinelauredesguin@gmail.com

bibliothequeyourcenar@gmail.com

Bienvenue à tous !