Montbliart 14

Montbliart ok 3

Montbliart 10

Montbliart 12

Montbliart 14

Montbliart 16

Montbliart 18

Montbliart 20

Montbliart 5

Montbliart 6

 

Montbliart 18

Montbliart 12

Montbliart 9

Montbliart 20

Montbliart 21

 

Montbliart 23

Montbliart 24

Montbliart 25

Montbliart 24

Montbliart25

Montbliart 28

Montbliart 27

Montbliart 25

Montbliart22

 

DSC01801

DSC01792

DSC01817

DSC01797

DSC01795

 

— Carine-Laure, tu nous racontes comment tu es arrivée là-bas, à Montbliart ? Si je lis bien, tu aurais été adoubée, une espèce d’intronisation donc ? C’est une blague ou quoi ? Allez, crache le morceau !

 

— Oh, c’est à la fois simple et compliqué. L’an dernier, pour Actu-tv, j’ai interviewé Willy Parfondry car nous cherchions quelqu’un qui pouvait nous parler d’Achille Chavée. Willy Parfondry, c’est le fils de Marcel Parfondry, et ….et je ne dis plus rien, écoute plutôt ceci :

https://www.youtube.com/watch?v=qyzbeXFghmg

 

— Et alors ? Cela ne nous explique pas pourquoi tu es là, arborant une médaille tellement lourde que tu es pliée en deux, non ?

 

— Tout le monde sait que le Surréalisme, c’est un mouvement qui a toujours retenu mon attention et l’on se souviendra qu’en 2012, j’ai publié aux Editions Chloé des Lys, Les Enfants du Grand Jardin, okay ?

 

— Ah oui, un livre qui avait suscité pas mal de controverses ! Une histoire surréaliste et puis tous ces mots que tu avais inventés ! Un véritable casse-tête chinois ! Ah, on aime ou on n’aime pas ! On se souvient d’une blogueuse qui n’avait rien compris et qui ne cessait de le dire…

Voici le lien vers les commentaires de ce livre :

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/les-enfants-du-grand-jardin--conte-surrealiste--editions-chloe-des-lys--2012/32062326.html

 

— Eh bien, ce livre m’a ouvert les portes de cette Confrèrie…

 

— Non ?

 

— Ben si !

 

— Je lis que parmi les intronisés des années précédentes, il y a Dolorès Oscari, Fadila Laanan, des noms connus du grand public.

 

— Oh oui mais restons modestes hein…Citons les noms des adoubés de cette année ! Si je me souviens bien… Jacques Delenne, Michel Delhalle, Claire Kirkpatrick, Annie Préaux, et enfin Frédérique Van Leuven.

 

— Et Carine-Laure Desguin ! Tu ne nous raconterais pas en deux mots les origines de la Confrérie ? Oui je sais, il fallait écouter la vidéo mais sois généreuse, pour une fois, Carine-Laure, merci !

 

— Okay, je reprends les mots de Willy Parfondry afin de ne pas commettre d’erreur.

 

L'Académie de Montbliart a été fondée par l'écrivain et poète André Balthazar et le plasticien Pol Bury en 1954. En sont issus les Editions de Montbliart et le Daily-Bul, Moniteur de la Pensée Bul et de l'Académie de Montbliart, puis maison d'édition et mouvement post-surréaliste ancrés à La Louvière depuis 1957.

L'escargot, '' replié sur lui-même de façon à imposer à première vue l'image d'un éclair '' (Marcel Havrenne) en est l'emblème revisité par Pierre Alechinsky pour la création du Centre Daily-Bul & C° à La Louvière en 2009. 

 

En 2014, répondant à l’impulsion du groupe Montbli'Art issu du Centre Culturel Local de Sivry-Rance, l'Administration Communale de Sivry-Rance a célébré le soixantième anniversaire de cette Académie en inaugurant une Salle Daily-Bul à Montbliart et en œuvrant à l'érection de deux panneaux qui lui font face: l'un raconte l'histoire de l'Académie de Montbliart, l'autre celle du Daily-Bul toujours actif et auquel un millier d'artistes de divers pays ont collaboré.

 

C'est à cette occasion qu'est née la Confrérie de l’Escargot de Montbliart dont l'ambassade culturelle a pour siège la '' Grillade Fagnarde'' à Montbliart et, pour boisson emblématique, la bière artisanale '' La Caracole '' de Falmignoul. Placé sous le haut patronage posthume de Joseph La Redoute , enfant du pays et Président d'honneur de l'Académie de Montbliart, le Collège Magistral des Ramasseurs-Cueilleurs de la Confrérie de l'Escargot de Montbliart est composé de : Linda Blaton ( Maître des Délices ), Yves De Bruyn (Grand Protecteur), Willy Parfondry (Doyen des Facultés Gastéropo-Bulles), Jacques Rétif (Grand Gustateur), Bernadette Stimart (Maître des Cités et Baillages), Christiane Trigaut (Maître des Ecritoires), Pierre Van Craeynest (Grand Chancelier). 

 

— Merci Carine-Laure ! Quelques mots sur la journée de ce dimanche 25 juin 2017 ?

— Une journée inoubliable ! Un accueil plus que chaleureux, un hommage à André Balthazar dans la Salle Daily-Bul. André Balthazar, sa personnalité, son parcours et son œuvre, une évocation par Christine Béchet, une lecture de texte par Jacques Neys…

 

Et puis vers 17h30, le grand moment…Intronisation des six nouveaux Ramasseurs-cueilleurs et puis le banquet !

 

— Pas triste tout ça, d’après les photos…

 

— Oh ben on prête serment, on déguste un escargot tout en descendant quelques gorgées de « Caracole » et puis et puis et puis…Motus, je ne dis plus rien ! Je remercie mes amis Serge et Dany qui ont eu la gentillesse de m’accompagner. Et bien sûr un tout grand merci à Willy Parfondry !

 

Press book C.-L. Desguin

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/press-book/32061526.html