Interviews Kennes JJRousseau 008

Interviews Kennes JJRousseau 006

Interviews Kennes JJRousseau 004

Interviews Kennes JJRousseau 005

 

Interviews Kennes JJRousseau 013

Interviews Kennes JJRousseau 011

Interviews Kennes JJRousseau 020

Interviews Kennes JJRousseau 021

 

— Carine-Laure, pourquoi cette cagoule sur ta tête ? Une fantaisie de plus ?

— Non, c’est juste pour voir quel effet ça me ferait de vivre sous une cagoule pendant plusieurs heures, jours, mois, semaines..

— Tu es complètement folle ma pauvre fille !

— La folie, quel beau cadeau, quelle chance d’être folle !

— Qu’écris-tu pour le moment ?

— J’écris que je suis folle et que c’est un beau cadeau, cette folie.

— Ça s’aggrave…

— Oui, tant mieux. E si tu veux savoir, j’écris les articles qui concernant les interviews du jour.

— Ah ?

— Oui, road-movie avec Bob Boutique toute la journée.

— Avec cette cagoule sur ta tête ? Enfin qu’importe. Et ces interviews, c’était à quel sujet, comment, pourquoi, avec qui et sur quels nuages ?

— Le matin, direction Loverval, les bois, les feuilles qui tombent et hop, les éditions Kennes. Une toute jeune maison d’édition. De la BD, des thrillers, des livres jeunesse. Quel dynamisme dans cette équipe, mais en même temps, de l’authenticité et du professionnalisme. Dimitri Kennes, le boss, était bien connu dans la région puisqu’il était directeur général des éditions Dupuis et puis voilà, à la suite d’un concours de circonstances, il décide de lancer sa propre maison d’édition. Ce n’est pas tout à fait exact ce que je dis mais vous saurez tout dans quelques semaines dans www.actu-tv.net !

— C’est bien aux éditions Kennes que sont édités ces livres dont les adolescentes raffolent…comment déjà…ah oui, les aventures de Léa Olivier, oui, c’est ça, Léa Olivier ! C’est bien ça, n’est-ce pas ?

— Je ne dis rien mais en attendant l’émission, voici un lien vers le site de cette maison d’édition :

http://www.kennes-editions.be/

Et ensuite, après avoir rencontré l’équipe de éditions Kennes, hop, direction La Posterie à Courcelles et là, rencontre avec Eveline Scrève, la dernière assistante de Jean-Jacques Rousseau.

— L’assistante de Jean-Jacques Rousseau ? Tu rigoles ou quoi ?

— Je suis très sérieuse. Ah oui.., il ne s’agit pas de ce  Rousseau, ce fameux philosophe. Non, je parle de Jean-Jacques Rousseau, notre cinéaste carolo qui s’est entre autres aventures retrouvé sur les marches du Festival de Cannes.

— Ah ?

— Une quarantaine de courts-métrages,  des longs-métrages également. Des films à petits budgets, des films décalés et en pleine absurdie, des histoires foldingues de chez foldingue.

— Et tu aimes ça, Carine-Laure, l’absurde, le surréalisme…

— Je me suis régalée en écoutant Eveline Scrève. Elle nous a tout raconté ou presque puisqu’elle a assisté aux tournages de nombreux films de Jean-Jacques Rousseau. Mais chuuut et patience ! Il faudra attendre la prochaine émission de www.actu-tv.net, dans quelques semaines. Voici le site de Jean-Jacques Rousseau, pour les plus assoiffés :

http://www.infojjr.c.la/

— Carine-Laure, des projets ? Enlève cette cagoule, tu n’es pas Jean-Jacques Rousseau et ça commence à m’agacer toutes ces conneries…

— Dimanche 27 novembre, je suis en dédicace sur le stand Clair de Luth, à Mons’Livre. Sans la cagoule. Et puis bien sûr des projets d’écriture, un roman que je termine, un recueil de poésies à relire afin de tuer la dernière faute…Et aussi promotionner Album number one, Cinéma magique, ma dernière publication !

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/album-number-one--cinema-magique/34066595.html

— Bien bien…Pour ceux qui ne connaissent pas encore cette folle écrivaine, voici son press book :

http://carineldesguin.canalblog.com/pages/press-book/32061526.html